LYNDA RAYMONDE LA BEAUTE D‘EBENE OU L’ANTI NDJANSANG DU RIO DOS CAMAROES

Partager avec:


NATURE, FRAICHEUR, PROFONDEUR POUR CETTE CHANTEUSE DE BIKUTSKI SUBLIME ET PONDEREE

Puisque la déviance et le décapage semblent être la règle de nos artistes femmes dès lors qu’elles ont goûté a un peu de célébrité, il m’a semblé utile de rendre hommage à une femme NOBLE du Rio Dos Camaroes parce qu’elle aura su tout d’abord faire sortir le Bikutsi du caniveau de la déviance pour lui donner une dimension accessible par tous les publics avec ses textes pondérés, digestes et qui véhiculent un message sans ambigüité ou allusions sexuelles.

Elle aura ensuite su rester naturelle, conservant sa peau d’ébène jalousement, l’arborant fièrement à tel point qu’aujourd’hui, admirer cette femme est tout simplement un régal pour les yeux…Oui je l’admire beaucoup et sa beauté m’électrise. Oui, je lui voue un véritable CULTE parce qu’elle scintille sans artifices !

Mon beau pays, Lynda Raymonde – puisqu’il s’agit d’elle, vous envoie son bonjour et vous prie de mettre en valeur l’ébène qui orne votre épiderme car c’est le naturel qui au final reste ETERNEL !

Related posts

Leave a Comment