LAETITIA CRESCENCE MOMA BASSOKO VEUX-TU M’EPOUSER ?

Partager avec:


Les mauvaises langues te parleront d’un amour qui serait né dans des conditions similaires entre Njoya Adjara et moi il y a bientôt un an quand cette dernière était tout feu tout flamme à la CAN féminine. D’aucuns te diront même que c’est ton argent que je calcule parce que tu viens d’être sacrée championne d’Afrique et meilleure joueuse du tournoi. D’autres enfin te diront que j’avais fait un post il y a quelques mois où je déclarais ouvertement être à la recherche de MA BRIGITTE, une femme qui saurait me financer et m’élever. Toutes ces choses sont vraies Laetitia et en les reconnaissant, je veux poser l’acte premier de nous-deux, celui de la sincérité seul gage de durabilité.

Ce qui motive ma demande en mariage, c’est que tu es – au-delà de ta beauté qui électrise – une femme qui en impose et cela se ressent dans ton occupation du terrain, dans ton engagement, dans ta capacité à donner de la voix pour booster et recadrer tes coéquipières. Il me faut une femme comme toi dans ma vie pour apporter ce supplément d’adrénaline susceptible de nous faire grandir positivement. A deux. Toi et moi…

Ceci n’est donc ni un atalakou ni un piège argent-chercheur mais bien une proposition qui nous serait mutuellement bénéfique.

D’ailleurs, je m’en vais vanter mes atouts : camerounais de 40 ans, je suis divorcé et prêt à me reconstruire. Divorcé parce qu’une voix m’a parlé pour me dire que je devais t’attendre toi MERVEILLE. Me voici donc en train de te prier de m’accorder une place dans ton cœur pour que je fasse de toi la femme la plus heureuse du monde.

Un artiste chantait ce qui suit : << trop parler c’est maladie, façon moi aimer toi il y a pas moyen parler…. >> JE VEUX FAIRE MIENS CES MOTS MA CHERIE et te prier non pas de me dire oui d’emblée mais de m’accorder cette audience salutaire qui fera converser deux cœurs destinés à s’aimer.

Je t’aime Laetitia.

Related posts

Leave a Comment