7 JOURS APRES SON ARRESTATION, PATRICE NGANANG DEFERE DEVANT LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE

Partager avec:


Sa garde à vue aura duré 7 jours qui auront permis aux enquêteurs d’entendre l’écrivain Patrice Nganang qui avait notamment commis un brulot sur sa page facebook dans lequel il annonçait sa volonté de << tuer >> Paul Biya.

Selon cameroon-info.net qui relaie l’information, l’accusé a été déféré ce mercredi 13 décembre 2017 au parquet près du Procureur de la République au tribunal de grande instance de Yaoundé où la décision de le libérer pourrait être prise ou alors celle de le placer en détention provisoire.

Interrogé par cameroon-info.net, Maitre Laurent Bonje, avocat au barreau du Cameroun nous renseigne que « c’est le procureur qui va juger s’il faut mettre en mouvement l’action publique ou pas. Le procureur de la république s’il estime nécessaire de continuer à le poursuivre, soit il va signer contre lui un mandat de détention provisoire et dans ce cas on l’amène dans une maison d’arrêt, soit il le libère mais lui donne la date d’audience pour se présenter. Le procureur peut aussi décider de l’envoyer chez le juge d’instruction pour faire ouvrir une information judicaire… soit il est totalement élargi. C’est à dire il n y a aucune poursuite et on le laisse partir. »

Les heures qui suivent s’annoncent donc déterminantes pour Patrice Nganang.

Related posts

Leave a Comment